LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE PREVENTION DU VIH/sida EN MILIEU DU TRAVAIL POUR L’ATTEINTE DES 90-90-90

RAPPEL DU CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Après la signature de la convention entre le BIT et le RIP+ pour la mise en oeuvre des activités de sensibilisation suivies de dépistage au sein des entreprises MTN – CI, UNILEVER, NESTLE, SGBCI et ORANGE-CI , le RIP+ a procédé au lancement dudit projet avec l’appui de toutes les parties prenantes. Ce projet qui vise à contribuer à l’accompagnement des objectifs du Plan Stratégique National et des 90-90-90, met un accent particulier sur les séances de sensibilisation suivies de dépistage à l’endroit des syndicats du personnel desdites entreprises ainsi que leurs ayants droits.

Pour mémoire, depuis plus de dix le monde du travail est fortement impliqué dans les programmes sectoriels de lutte contre le VIH conformément aux directives du Bureau International du Travail (BIT). Vu que la pandémie du VIH réduit le chiffre d’affaire des entreprises à cause d’une faiblesse des activités de prévention réalisées par les organisations communautaires au sein des entreprises, le RIP+, s’est engagé à accompagner l’état de Côte d’Ivoire pour réduire l’impact du VIH d’ici à 2020. A cet effet, le réseau a décidé de mener des actions fortes à travers des activités de mobilisation communautaires au sein des entreprises. C’est dans ce cadre que le RIP+ avec l’appui financier du BIT, et la collaboration de ONUSIDA, et le PNLS a organisé le vendredi 24 Août 2018, à l’hôtel La Rose Blanche de Cocody-Angré, le lancement du projet prévention en milieu du travail pour l’atteinte des 90-90-90.

 

 OBJECTIF GENERAL :

Contribuer à la réduction de la prévalence du VIH à travers le projet de prévention en milieu du travail pour l’atteinte des 90-90-90.

III. OBJECTIFS SPECIFIQUES :

- Procéder au lancement du projet de prévention en milieu du travail pour l’atteinte des 90-90-90.

- Assurer la participation des parties prenantes au lancement.

DEROULEMENT DU LANCEMENT

Cette activité a débuté comme prévu à 9 heures après l’installation des invités, et la présentation des participants. Les officiels réunis autour de la table de séance, ont chacun délivré un message avant l’ouverture du lancement faite par le représentant du Directeur coordonnateur du programme National de lutte contre le sida. Voici l’ordre de passage des officiels :

 

La PCA du RIP+ : Mme SIDJE Léontine, dans son message a remercié les partenaires qui ont accepté d’accompagner le RIP+ sur cette nouvelle aventure avec le BIT. La présidente du RIP+ a évoqué le vaste chantier du secteur privé ou beaucoup reste à faire en matière de lutte contre le VIH. Pour elle, il est plus qu’important d’informer, de dépister et d’éduquer les travailleurs sur les bonnes pratiques en matière de réduction du VIH dans ce secteur d’activité en Côte d’Ivoire pour l’atteinte des 90-90-90. C’est pourquoi elle a invité les partenaires présents à conjuguer leurs efforts pour l’élimination de cette pandémie d’ici 2030.

 

Le représentant de MTN-CI : Dr N’GUESSAN médecin du travail, a dans son allocution fait l’historique de la collaboration entre sa structure et le RIP+ qui dure depuis plusieurs années. Il a également énuméré plusieurs actions à caractère sociale menées par MTN-CI. Il a, au nom de son premier responsable assuré de leur disponibilité à soutenir cette énième activité de lutte contre le VIH/sida pour l’atteinte des 3x90 dans le secteur privé.

 

Le représentant du BIT : Principal bailleur de cette activité, Mr KAMBALE, analyste programme a dans son adresse rappelé que la présence de cette institution Onusienne aux côtés du RIP+ n’est pas fortuite. En effet, selon la recommandation 200 de du BIT, il faut :

 assurer la riposte face au VIH/sida dans le secteur privé

 renforcer les mesures de prévention du VIH/sida sur le lieu de travail

 préserver les travailleurs de toute stigmatisation sur le lieu de travail

Il a terminé ses propos en affirmant que les résultats de cette activité permettront de mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire des données statistiques dans le secteur privé sur le VIH/sida

 
Le représentant du PNLS : Dr KOUAME du service dépistage du programme national de lutte contre le sida, après avoir excusé le Directeur Coordonnateur, a expliqué les 90-90-90. Il a ensuite donné l’assurance aux acteurs présents du soutien du programme pour la suite des activités à ce projet avant d’ouvrir le lancement de la campagne de prévention et de dépistage du VIH/sida dans le milieu du travail pour l’atteinte des 90-90-90.
 
Après cette étape, le Directeur Exécutif du RIP+, M. Alain SOMIAN a présenté les activités prévues dans l’agenda du jour.

Selon les informations données, le projet se déroulera sur une période de trois (03) mois dans cinq (05) Entreprises du secteur privées que sont : MTN-CI, UNILEVER-CI, NESTLE-CI, ORANGE –CI et la SGBCI.

Il s’agira pour le RIP+ d’organiser des rencontres avec les équipes médicales, les comités ou les cellules internes de lutte contre le sida de ces entreprises de convenir d’une stratégie consuelle d’exécution du projet en direction de leur personnel.

L’entreprise de téléphonie mobile MTN-CI est résolument engagée dans ce processus car, il existe un partenariat de longue durée entre cette structure et le RIP+.

L’implication des autres structures respectera leur charte en matière de santé du personnel et leur domaine d’activité.

L’intervention des agents dépisteurs qualifiés au sein des entreprises se fera avec les acteurs communautaires issus des structures affiliées au RIP+ en collaboration avec les pairs éducateurs de chaque entreprise identifiée pour la mise en oeuvre du projet.

Les campagnes de sensibilisations couplées au dépistage seront les deux activités phares du projet qui seront réalisées aussi bien au sein des entreprises identifiées qu’aux alentours avec l’appui technique de l’ONG HOPE- CI.

Suite à la communication du Directeur Exécutif du RIP+, des préoccupations auxquelles ce dernier a répondu ont été soulevées. Elles concernent :

 La documentation des activités déjà menées par le RIP+ dans le secteur privé

 La pérennisation du projet compte tenue de la courte durée d’exécution

 La stratégie d’intervention des communautaires

Les échanges qui ont suivi ont permis aux participants d’être informés sur les prochaines étapes.

 

PROCHAINES ETAPES

 Session d’orientation des acteurs communautaire

 Démarrage des activités selon un chronogramme consensuel

C’est avec le mot de clôture du représentant du PNLS qu’a pris fin la cérémonie de lancement de la campagne de prévention et de dépistage dans le milieu du travail pour l’atteinte de 90-90-90 .

 

Contact

Réseau Ivoirien des organisations de personnes vivant avec le VIH-sida. Cocody Angré, à partir du 22ème arrd. de police

Email: rip_ci@yahoo.fr

Phone: (225) 22 50 00 43

Adresse: 01 BP 5877 Abidjan 01

Réseaux sociaux

Nous suivre sur les réseaux sociaux.

Newsletters

Subscribe and get the latest updates, news, and more...